Cinq dans tes yeux

Livre numérique

Bels, Hadrien. Auteur

Edité par L'Iconoclaste - 2020

Détail :

Son surnom, Stress, c’est Nordine qui le lui a donné. C’était les années 90, dans le quartier du Panier, à Marseille, au-dessus du Vieux-Port. Il y avait aussi Ichem, Kassim, Djamel et Ange. Tous venus d’ailleurs, sauf lui : sur la photo de classe, Stress tranchait avec sa peau rose. Aujourd’hui les bobos rénovent les taudis du centre-ville et les pauvres ont été expulsés vers les barres d’immeubles avec ascenseur en panne. Les potes d’hier sont devenus chauffeur de bus, agent de sécurité, dealer – ou pire. Un peu artiste, moitié loser, Stress rêve, lui, de tourner un film sur leur vie d’avant, quand ils enchaînaient les boîtes de nuit afros, les virées à la plage, les bagarres et les délires aux accents mêlés. Alors Stress écrit Cinq dans tes yeux pour conjurer le sort. La langue est inventive, fulgurante. Un roman drôle et insolent comme la vie. Hadrien Bels est marseillais. Cinq dans tes yeux est son premier roman.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Cinq dans tes yeux | Bels, Hadrien - Auteur du texte

Cinq dans tes yeux

Livre

/ Bels, Hadrien, Auteur du texte .- L'Iconoclaste , 2020

Son surnom, Stress, c'est Nordine qui le lui a donné. C'était les années 90, dans le quartier du Panier, à Marseille, au-dessus du Vieux-Port. Il y avait aussi Ichem, Kassim, Djamel et Ange. Tous venus d'ailleurs, sauf lui : sur l...

Cinq dans tes yeux | Bels, Hadrien

Cinq dans tes yeux

Livre

/ Bels, Hadrien .- L'Iconoclaste , 2020

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Marseille, mon clan 5/5

    Chronique d'une jeunesse des années 90 dans le quartier marseillais du Panier, Cinq dans tes yeux aborde le thème de la gentrification de ces quartiers auparavant populaires qui 20 ans plus tard deviennent inabordables et sans âme. Un roman qui célèbre l'amitié, une écriture pleine d'humour et d'énergie pour ce premier roman portrait attendrissant de Marseille, une ville à part. "Marseille, je la trouve belle comme ça. Avec ses mots simples et ses manières de fille des rues." Hadrien Bels

    par Raphaëlle DELMAS Le 28 septembre 2020 à 17:18